Photo © 21création
En 2021 la structure technique Tech1 racing a lancé le défi à Laurent Minguet de réaliser 2 Art Cars pour les 24 heures du Mans. Un exercice confié depuis les années 70 à une poignée d’artistes comme Calder, Lichtenstein, Warhol, Koons...
Défi relevé! Les prototypes Oreca des équipes Panis Racing et PR1/Mathiasen Motorsports ont revêtu les textures et coulures propres au travail de Laurent Minguet. 

L'histoire des Art Cars Au Mans
Dans les années 70, le commissaire-priseur Hervé Poulain passionné d’art contemporain et de sport automobile demanda à des artistes de décorer des voitures de course pour courir les 24 heures du Mans. C’est en 1975 que le peintre et sculpteur américain Alexander Calder réalisera la première Art Car sur la base d’une BMW. Suivront les créations de Franck Stella, Roy Lichtenstein, Andy Warhol et plus récemment Arman, César et Georges Wolinski. D’autres projets verront le jour après l’aire Poulain avec notamment les réalisations de Jeff Koons, Fernando Costa, Ramzi Adek ou Richard Phillips. Rare sont les artistes qui ont eu l’opportunité de travailler sur cet exercice. Laurent Minguet, peintre hyperréaliste toulousain à la renommée grandissante, l’a réussi avec brio.
 ​​​​​​​
LE PROJET 
Les décorations finales des prototypes ne pouvant être, pour des raisons techniques, réalisées qu'en adhésif, Laurent Minguet a souhaité qu’il y ait une démarche et un engagement artistique réel sur ce projet. 
« Ma volonté a été de faire apparaitre une cohérence directe avec mon travail en sachant que le sujet hyperréaliste dans ce projet est la voiture de course en elle même ».
De son concept, il a peint un tableau de chaque voiture. Ces peintures originales de 1x1,5m ainsi que 2 x 24 reproductions « Fine art » de 0,6x0,9m ont été mises en vente lors de l’évènement au profit de Mécénat Chirurgie Cardiaque dans l’objectif de sauver des enfants. 
C’est en jouant sur ses codes artistiques principaux que sont nés les livrées des prototypes du Panis Racing #65 et de PR1/Mathiasen Motorsports #24. 
Un fond de matière brute, bois ou marbre, apporte une première originalité. Puis des coulures de couleurs apposées sur l’ensemble de la carrosserie accentuent l’effet de vitesse des bolides. 
Et pour aller au bout du concept, Laurent Minguet a proposé une scénographie spécifique pour les stands afin que les voitures soit présentées comme dans une galerie d’art…

LA COURSE
L'équipage de la Panis Racing #65 composé de Julien Canal, Will Stevens et James Allen s'est montré aux avants postes tout au long de la course et se place dans les dernières minutes sur la troisième marche du podium de la catégorie LMP2. Will Stevens signe également le meilleur temps en course de la catégorie. 
La Art Car jumelle, celle du PR1 Mathiasen Motorsports #24 pilotée par Patrick Kelly, Gabriel Aubry et Simon Trummer a malheureusement abandonné suite à des problèmes électriques.

English version coming soon
1 > RÉALISATION DES TABLEAUX - DÉVELOPPEMENT ADHÉSIFS
2 > RÉALISATION DE LA PANIS RACING
3 > RÉALISATION DE LA PR1 MATHIASEN MOTORSPORTS

4 > LES STANDS & LA PRÉSENTATION
3 > LA COURSE
BRAVO A TOUS !!
© photos @twentyonecreation 
Back to Top